Appareils de photopolymérisation à DEL

Au cours des dernières années, plusieurs générations d’appareils de photopolymérisation à diodes

48
électroluminescentes (DEL) ont été introduites. En général, les appareils de première génération étaient
de faible intensité et n’assuraient pas une lampe polymérisation dentaire complète des matériaux. Leurs diodes étaient
conçues pour activer le photo-initiateur camphoroquinone (CQ) à une longueur d’ondes d’environ
460 nm. Cependant, les autres photo-initiateurs contenus dans les teintes de blanchiment et les teintes
de bord incisif (translucides) des composites, et dans les agents de scellement et les résines de liaison
ne sont pas activés par ces appareils à «lumière bleue».
Les lampes DEL de deuxième génération (bluephase, Elipar Freelight 2, L.E. Demetron 1, radii,
Allegro, SmartLite iQ, the CURE) sont dotées d’une diode unique de grande puissance offrant de
multiples surfaces d’émission. Ces lampes ont une large surface d’émission et produisent un faisceau de
haute énergie. Enfin, les lampes à DEL de troisième génération (UltraLume 5) sont dotées de diodes à
2 ou plusieurs fréquences et elles émettent de la lumière à l’intérieur de différents spectres permettant
d’activer la CQ et d’autres photo-initiateurs.
Bien que la plupart des dentistes utilisent encore les appareils de photopolymérisation au quartztungstène-halogène (QTH), la commodité des lampes DEL rend ces appareils de plus en plus populaires.

Advantages
• Alimentation par batterie
• Portabilité – appareil léger et compact
• Efficacité énergétique – longue durée de vie de la batterie
• Faible dégagement de chaleur
• Durabilité – les diodes durent 5000 heures
Inconvénients
• Domaine spectral restreint – la plupart des appareils
n’activent que la CQ
• Production de chaleur à l’intérieur de la puce
Émission de lumière
• Embout en fibre de verre – permet de réduire la
dispersion du rayonnement à mesure qu’augmente la
distance et assure peut-être une répartition plus
uniforme de la puissance sur la zone irradiée
• Présence d’une petite lentille de plastique devant la
diode non couverte – risque de répartition non uniforme
de la lumière
• Diodes nues – la puissance de sortie varie le plus en fonction de la distance entre l’embout et la dent
et la puissance est sans doute la moins uniforme
• Observer le profil de répartition de la lumière sur une zone précise et, à partir de cette constatation,
déterminer où placer l’embout durant la polymérisation
Refroidissement
• Indicateur de la capacité du dissipateur thermique interne – la surchauffe est le principal facteur qui
réduit la durée de vie de la diode
• L’élévation de la température de la diode réduit l’intensité produite.

plus d’infos :http://www.dentaltools.fr/

Publicités

Des fraises dentaires avec des têtes de diamant « RosBel »

INDICATIONS:
Les têtes dentaires de diamant (les fraises) sont destinées au traitement des tissus durs de la dent, des couronnes, des plombs de dents lors du travail avec les embouts dentaires dans les conditions cliniques.
Les instruments sont produits dentaire dans l’assortiment large, selon les formes de la partie de travail et la granulation des égrisés. L’utilisation correcte des formes de l’instrument et de la granulation de la poudre est un facteur important et principal pour atteindre le but qui consiste à: 1) éviter le traumatisme, 2) obtenir les succès optimaux dans le travail, 3) utiliser rationnellement toutes les conditions de travail.
Afin d’éviter l’endommagement des dents, des plombs, tous les instruments de diamant doivent être refroidis avec de l’eau (minute 50 ml/min). En fonction du type et de la dimension de l’instrument, il est nécessaire de respecter la vitesse et la pression individuelles.

Recommandations sur l’utilisation des fraises dentaires:

Les avantages des piliers Locator par rapport aux autres types d’accroche

traditionnels. De cette manière, la prothèse a des points fixes où les mouvements et frottements sont réduits offrant un grand confort au patient.

La hauteur de piliers Locator.

Les avantages des piliers Locator par rapport aux autres types d’accroche.

Profil bas de la zone rétentive: la hauteur totale d’un pilier Locator (Pilier + capsule) est la plus basse qui existe : 3.17mm dans les implants avec une connexion d’hexagone externe et 2.5 mm dans les connexions externes.
Facile utilisation pour le patient: la forme des piliers Locator rend son utilisation très simple. Le patient facilement peut trouver les points d’accroche de la prothèse et il n’a pas besoin d’avoir un alignement parfait afin de l’ajuster-
Rétention souple: le système unique des piliers Locator et la capsule de nylon fait que la prothèse puisse tourner sur les piliers de manière contrôlée et sans perte de rétention. Cette élasticité apport un grand confort au patient et elle permet d’ajuster les prothèses sur implants avec divergences jusqu’aux 10 dégrées.
Double rétention: le système de rétention patenté par Locator couvre une superficie plus grande que d’autres piliers.
Différents dégréés de rétention: il y a plusieurs types de mâles de nylon avec de retentions différentes classes par des couleurs:
Transparent : 5.0 lbs, 2268 g
Rose : 3.0 lbs, 1361 g
Blue : 1.5 lbs, 680 g
Mâles avec les divergences d’axe jusqu’à 40° entre deux implants.

Vert : 4.0 lbs, 1814 g
Rouge : 1.0 lbs, 454 g    voir plus……

Composite polyvalent Ivoclar dentaire

Les composites Tetric Evo d’Ivoclar Vivadent font parties des matériaux de restauration les plus vendus et sont éprouvés par les dentistes du monde entier.

Ayant 10 ans de développement et une efficacité prouvée de par sa solidité et sa stabilité.

Tout au long de cet article nous allons voir les différents types de composites ainsi que la gamme Bulk Fill. Celle-ci est la dernière technologie en matière de restauration directe qui permet de remplir efficacement les couches jusqu’à 4 mm sans perdre ses propriétés.

La famille Tetric d’Ivoclar a été développée comme un composite nanohybride, photopolymérisable et radio-opaque, combinant les exigences esthétiques nécessaires pour le secteur antérieur ainsi que les meilleures propriétés mécaniques et physiques pour le secteur postérieur.

Tetric Evoceram

Composite Universel, pour restaurations antérieures et postérieures. Il est disponible en 4 couleurs de dentine, 14 couleurs d’émail et 4 couleurs de blanchiment.

Propriétés :

Insensibilité à la lumière ambiante et photopolymérisation rapide : L’incorporation de photo-initiateurs permet un temps de modélisation long contrairement à une photopolymérisation rapide au moment voulu.

Effet naturel : Large gamme de couleurs en trois niveaux de translucidité, Dentine, Émail et Translucide (T), il permet d’obtenir la meilleure esthétique grâce aux nano-remplissages développés avec la taille minimale et l’indice de réfraction des dents naturelles.

etric Evoflow :

La version fluide, idéale pour le revêtement, la finition et tous les types de petites restaurations de classe IV et V.

Propriétés :

Amélioration de la radio-opacité : 360 % plus élevée par rapport au 200 % des composites habituels, idéale pour la restauration des caries postérieures.

Effet naturel : La fluorescence et l’opalescence naturelles masquent la restauration à l’intérieur de la dent sans bordures ou limites visibles.

Nano Stabilisant : Les dernières particules développées permettent d’obtenir la fluidité du matériau, la stabilité souhaitée pour sa manipulation et empêchent l’écoulement dans les restaurations de classe V.

Toutes les images de cet article sont la propriété de la marque Ivoclar Vivadent, pour plus d’informations sur les produits contactez-nous ou visitez le site officiel :

http://www.dentaltools.fr/

UTILISER LE BON MATÉRIAU DENTAIRE

Une dent obturée avec un matériel trop mou ou trop dur peut se fissurer facilement. L’utilisation d’un matériau de qualité et adapté pour chaque surface pour la réparation d’une dent abîmée permet de la préserver dans le temps.

 Directives concernant les greffes gingivales

CONSULTER RÉGULIÈREMENT SON DENTISTE
Un patient doit consulter son dentiste au moins deux fois par an. Le détartrage se fait d’ailleurs au moins tous les 6 mois. Votre dentiste profitera de son examen pour identifier les dents malades ou fragiles. Une dent fissurée diagnostiquée tôt sera plus facile à traiter.

EN CONCLUSION
Depuis notre enfance, nos dents subissent diverses agressions dont nous n’avons pas conscience. Nous ne nous rendons compte d’une dent abîmée que lorsque celle-ci est douloureuse. Malheureusement, ces irritations sont souvent des mauvais présages. Pour prévenir une dent fissurée, il faut s’occuper de ses dents régulièrement. Brosser ses dents deux fois par jour et visiter son dentiste au moins deux fois par année en font partie. Le dentiste pourra alors prévenir plus tôt l’apparition d’une fracture et limiter le traitement. L’équipe dentaire pourra vous informer de votre situation particulière afin que vous preniez un choix éclairé pour le traitement de la dent affectée. Voici quelques options qui pourraient vous être proposées selon votre situation : restaurer la dent avec une couronne, faire un traitement de canal si le nerf est atteint et une couronne pour solidifier la dent ou, malheureusement, l’extraction si celle-ci est la seule avenue. En résumé, votre dentiste est le meilleur pour vous conseiller sur votre santé buccale.

La Clinique dentaire Remacle vous accueillera et vous accompagnera avec plaisir dans votre bilan dentaire en établissant les meilleurs diagnostics relatifs à votre condition.

Conseil pour choisir une lampe à photopolymériser dentiste Led?

Conseil pour choisir une lampe à photopolymériser dentiste Led?

 

Une bonne polymérisation dentaire des matériaux directs et de collage photosensibles par des sources lumineuses est un facteur très important pour la pérennité de nos restaurations.
Avec toutes nos connaissances, nous avons encore plus de 40% des restaurations qui sont insuffisamment polymérisées et les conséquences d’une mauvaise irradiation lumineuse sont nombreuses Infiltration et dommage sur le composite, Porosités du composite, Augmentation du risque de colonisation par les bactéries et reprise de carie, Sensibilités post-opératoires). La lampe à polymériser est un facteur primordial à chaque étape du protocole clinique de restauration. Ce n’est pas que de la lumière bleue que l’on jette au hasard ou que l’on balaie sur le matériau comme un vulgaire sèche-cheveux !! Le matériau composite (opacité, initiateurs, charges inorganiques), le système adhésif et surtout la méthode de polymérisation exercent aussi une influence considérable sur le résultat. Actuellement, grâce à l’évolution et aux progrès des ampoules LED plus puissantes, cette technologie est fiable pour être utilisée dans la pratique quotidienne.
2017 Nouveau Woodpecker® I LED 1 seconde Lampe LED à photopolymériser 2300 mw/cm2
En effet, la distance idéale de la source lumineuse de la surface du composite est de 1 mm (et non au contact du matériau dans sa phase plastique car on risquerait d’encrasser le tip) et la sortie optique doit être positionnée à 90° de la surface. Rien ne sert à vouloir diminuer systématiquement le temps d’irradiation lumineuse pour gagner du temps, si l’embout est mal placé par rapport à la cavité et au matériau. Cela ne fera qu’amplifier la mauvaise polymérisation de la restauration !!
Mais, les lampes ne sont pas équivalentes avec des différences importantes quant à leurs intensités et les énergies délivrées aux matériaux utilisés, aux modes de polymérisations associés à des temps d’irradiation lumineuse, mais aussi quant à leurs embouts avec des formes, des diamètres ou des conceptions différents. Nos études réalisées avec le système MARC montrent de grandes différences significatives selon l’orientation, le diamètre et le positionnement de l’embout par rapport à la cavité, sur le degré de conversion des matériaux donc directement sur leurs propriétés physico-mécaniques et sur l’adhésion.
En plus, pour répondre aux besoins cliniques, les lampes doivent émettre un large spectre lumineux situé entre 380 et 540 nm apte à polymériser tous les matériaux contenant les différents photo-initiateurs, car il est très difficile voire impossible de connaître exactement les photo-amorceurs ou les photo-initiateurs contenus dans les matériaux que nous utilisons pour restaurer les dents.

Entretien et Réparation De La Pièce à Main Dentaire

L’évolution de l’art dentaire a fait naître de nouveaux besoins en particulier dans le domaine des instruments rotatifs et par conséquent dans celui des dispositifs supportant et entraînant ces instruments rotatifs. C’est le cas de l’implantologie dont l’évolution a créé le besoin de pièces à main capables d’entraîner à faible vitesse et avec un couple important certains instruments pour les opérations de forage, de taraudage, etc.

Dans le domaine de dentisterie, la pièce à main dentaire est peut-être la plus utilisée et l’un des appareils les plus simples. Nous avons la turbine dentaire bouton poussoir et aussi la turbine dentaire vitesse à clé de serrage ; nous avons la pièce à main à haute vitesse(appelée Turbine aussi ) et aussi celle à basse vitesse, etc.

À quoi sert-elle la pièce à main ? La pièce à main est l'outil dentaire indispensable pour les dentistes destiné à couper ou polir les dents des patient qui souffre les maladies dentaires. La pièce à main dentaire comporte celle à haute vitesse et celle à basse vitesse.

Il y a un peu du méthode de la maintenance pour la pièce à main.

La pièce à main moderne à grande vitesse (pièce à main de turbine) entraîne la fraise à tourner à haute vitesse à l’aide du gaz afin de couper ou polir les dents. La vitesse de rotation sous pression nominale et la précision donnent de grands influences sur le traitement du dentiste. Plus vite la pièce à main tourne sous pression nominale, plus mieux est la coaxialité du manchon, et enfin plus à l’aise sent le dentiste, et moins douloureux est le patient. Donc, c’est très important si la pièce à main dentaire tourne correctement sous pression nominale.

Le dentiste trouve souvent qu’une pièce à main n’arrive pas à percer les dents même avec une nouvelle fraise tandis que la pression d’entraînement est normale. Cela désigne normalement que la vitesse de rotation est inférieure à la vitesse nominale. Ce que l’utilisateur souvent fait pour faire face à ce problème, c’est d’ajuster la pression d’air pour obtenir une vitesse plus vite afin de mieux percer les dents. Mais en fait, en ce moment-là, il y a déjà des risques attachées à la pièce à main parce que plus haute est la pression d’air, plus rapidement la pièce à main est endommagée. Si l’on laisse comme ça pour longtemps, c’est possible qu’on ne puisse pas obtenir le résultat de traitement satisfaisant avec cette pièce à main. Et bien sûr, il faut qu’on remplace le roulement dont le prix est insupportable pour la plupart des dentistes.

On parle un peu de la réparation de pièce à main dentaire. Réparation de la perceuse à haute vitesse consiste à remplacer les roulements et les joints toriques sur la turbine. Un nettoyage en profondeur est également nécessaire pour éliminer la corrosion causée par autoclavage.

Après le bouchon est enlevé et la turbine est retiré de la tête, les joints toriques sont retirées et la tête et le chapeau en arrière est complètement nettoyé. S’il ya des rondelles impliqués dans la conception de la pièce à main elles sont prélevées et nettoyé également.

La turbine est construite avec un mandrin qui est l’endroit où vous mettez dans votre bavure. Un mandrin peut être le levier bouton-poussoir ou de friction. Le mandrin agit également comme un arbre à monter le rotor et les paliers. Les joints toriques sont situés dans le chapeau et l’arrière de la pièce à main.

Le rotor est monté au milieu du mandrin. Localisation de la roue est très important et nécessite une mesure proche de localiser correctement. Les paliers sont situés à chaque extrémité de la roue sur le mandrin. Toutes ces pièces sont pressées sur une presse à mandriner.

Après le montage est terminé, les roulements doivent être lubrifiés avec une huile de palier formulé spécifiquement pour les roulements à grande vitesse. Il est important de noter que certains roulements ne nécessitent pas de lubrification. Roulements en céramique sont un exemple. Parlez-en à votre fournisseur de services pour discuter des meilleurs roulements pour la réparation de votre pièce à main dentaire.

Après cette procédure est terminée, la turbine reconstruit est prêt à réinstaller de nouveau dans la tête de la pièce à main que nous venons de nettoyer. Il suffit de pousser la turbine en place et revisser le bouchon sur la tête. Si la réparation de pièce à main dentaire est correct, la pièce à main se déroulera comme neuve.

Tout voilà, j’espère que il vous fasse un petit aide. Alors, bienvenue à Athenadental.fr qui est spécialisé en produits dentaires et en choisissez plus pour vos dents et votre santé.