Entfernen von Zahnstein bei Hunden

Durch Bakterien, falsche Ernährung und unsachgemäße Zahnreinigung kann Zahnstein bei Hunden entstehen. Ob Sie die Beläge selbst entfernen können oder lieber einen Tierarzt aufsuchen sollten, erfahren Sie hier.(ultraschall zahnsteinentferner)

Wenn Sie bei Ihrem Vierbeiner Zahnstein festgestellt haben, sollten Sie möglichst mit ihm zum Tierarzt. Denn das Entfernen der Beläge sollten Sie besser einem Profi überlassen. Der Mediziner kann am besten einschätzen, wie ausgeprägt der Zahnbelag ist und danach die Behandlungsmethode auswählen. Das Entfernen der Beläge kann nämlich entweder manuell mit einer speziellen Zange oder mit einem Ultraschallgerät vorgenommen werden.
Entfernen der Beläge: Per Hand
Die Ursachen von Zahnstein bei Hunden liegen meist in Bakterien, zu zuckerhaltiger Ernährung oder Problemen mit dem Speichelfluss. Ohne die professionelle Hilfe eines Mediziners sollten Sie die Ablagerung nicht entfernen, denn meist ist eine leichte Narkose nötig, um den Vierbeiner nicht zu sehr unter Stress zu setzen.
Mit einer besonderen Zahnsteinzange kann der Tierarzt den groben Plaque dann absprengen und feineren Belägen mit einem Zahnreiniger zu Leibe rücken. Besonders den Zahnstein in den Zwischenräumen und auf dem Zahnschmelz kann er so lösen.

Zahnstein bei Hunden entfernen: Ultraschall
Eine weitere Möglichkeit zum Entfernen des Zahnsteins ist Ultraschall. Der Tierarzt überträgt mit einem kleinen Meißel Ultraschallwellen auf den Zahn. Zahnstein bei Hunden splittert so ganz leicht ab und kann dann mit Wasser weggespült werden. Hat der Arzt alles gelöst, glättet er die Oberfläche mit einem Poliermittel. Die Zahnreinigung hat die Oberfläche nämlich aufgeraut – das wäre der perfekte Nährboden für neuen Zahnstein. Die Politur verhindert die Neubildung von Plaque oder schlimmeren Ablagerungen.

mehr sehen:http://www.oyodental.de/11-b0-Ultraschall-Zahnsteinentferner.html

 

Blanchiment des dents et produits blanchissants

Dans notre société occidentale, il est important pour la plupart des gens de soigner leur apparence.
Pour répondre à cette demande, deux types de méthodes de blanchiment des dents existent :
les produits pour blanchir les dents en surface ;
les produits blanchissants.
Les produits de blanchiment de surface
Il s’agit de produits composés de substances abrasives destinées à éliminer les taches qui se trouvent à la surface des dents.
De nombreux produits sont de simples dentifrices dents blanches ou des chewing-gums.
Peu agressifs, ces produits n’ont qu’une efficacité relative. Ils ne peuvent au mieux que faire disparaître les taches superficielles.
Les produits blanchissants
Ces produits ont tous comme substance de base le peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée ou H2O2) qui est en mesure de modifier la couleur de la dent en profondeur.
Ce traitement est proposé par :
des salons spécialisés (instituts, bars à sourires) ;
les dentistes ;
certaines sociétés qui proposent un usage privé, à domicile, de kits spéciaux destinés au blanchiment dentaire.

Différents types de blanchiment

Différentes techniques de blanchiment existent.

Globalement on les différencie selon deux groupes distincts :
le blanchiment vital ;
le blanchiment non vital.
Le blanchiment vital
Il s’agit de procéder au blanchiment de dents vivantes.
Le principe est de blanchir les dents qui ont été tachées par divers aliments, le tabac ou ayant naturellement perdu leur blancheur en vieillissant.
Le blanchiment non vital
Le blanchiment non vital, lui, s’effectue sur des dents dévitalisées.
La noirceur de la dent étant consécutive à un traitement, la prise en charge est différente du traitement vital et le blanchiment de la dent se fera de l’intérieur vers l’extérieur.
Différentes techniques de blanchiment

On distingue trois grands types de techniques de blanchiment.
On orientera son choix en fonction du nombre de dents à traiter et de l’importance de leur décoloration.
Les trois principales techniques existantes sont :
l’application d’une solution blanchissante photosensible (elle réagit lorsqu’elle est exposée à une lumière spéciale) ;
le port d’une gouttière dans laquelle un gel blanchissant est déposé ;
un brossage avec un mélange dentifrice-solution blanchissante.
Prix du blanchiment dentaire

Les prix du blanchiment des dents sont très variables en fonction de la technique qu’on privilégie.
Ils vont de 35 € pour les kits à plus de 1 000 € pour les séances chez un dentiste en passant par des séances dans des bars à sourire allant de 30 à 300 €.

produits connexes:

blanchiment matériel dentiste

lampe de blanchiment dentaire

COMMENT CHOISIR SON DENTISTE ?

Question de feeling. Une recommandation même enthousiaste n’est en elle-même jamais une garantie, seulement une piste à explorer avec discernement. Chaque patient est différent. Même si votre amie est enchantée du docteur X, rien ne dit que ce même praticien vous conviendra. La relation thérapeutique est avant tout une affaire de feeling. Dans tous les cas, mieux vaut éviter de fermer les yeux en ouvrant la bouche. (turbine dentaire bague rouge)

Dimension psychologique. S’il est légitime de vouloir être soigné par un dentiste compétent, de préférence holistique, il ne faut pas oublier que le praticien qui nous traite est le reflet de la manière on se traite soi-même. On a donc le dentiste qui nous correspond. Habitué à ouvrir la bouche, et comme son nom l’indique à souffrir (du latin patior, « souffrir »), le patient oublie qu’il est le principal acteur de sa guérison. Trouver le bon dentiste ne relève pas d’une liste miracle mais suppose d’avoir changé son rapport à soi-même et le regard qu’on porte sur ses problèmes dentaires. La consultation chez le dentiste met en scène le conflit le plus profond lié à l’organe dentaire : la nécessité d’ouvrir la bouche (parler) et l’impossibilité de le faire. « J’ai besoin de parler mais je n’y arrive pas », est la problématique fondamentale de celui ou celle qui prend place sur le fauteuil du dentiste. Le dentiste est notre miroir. Chargé de prendre soin de notre bouche dont les résonances psychoaffectives s’enracinent dans la prime enfance et même avant, il est également le reflet de nos parents. Éclairée sous cet angle, la relation thérapeutique, pour difficile ou conflictuelle qu’elle soit parfois, devient porteuse d’enseignement et moteur d’évolution.

voir plus:http://www.dentaltools.fr/