les buveurs de thé ou de café ont-ils besoin de détartrages dentaire plus fréquents ?

Oui, mais essentiellement pour des raisons esthétiques. Les tâches assombrissent l’éclat de l’émail des dents et gâchent le sourire. Un conseil  : rincez-vous la bouche après chaque prise de thé ou de café pour atténuer la coloration de vos dents. Plusieurs nettoyages annuels vous permettront de retrouver des dents blanches.

Combien coûtent ces soins ?
Le tarif conventionnel est de 28,92 € pour un détartrage aux ultrasons pratiqué par un chirurgien-dentiste. Le détartrage manuel exécuté par un parodontologiste fait l’objet d’un dépassement.

Le tarif d’une séance peut parfois atteindre 400 à 500 €. C’est le prix à payer pour conserver ses dents  !

L’assurance-maladie couvre 70 % du tarif conventionnel pour un détartrage ultrasonique, soit 20,24 €. Le remboursement couvre jusqu’à deux séances par an et par personne. Quant au détartrage manuel, il peut être pris en charge par certaines complémentaires santé.

Prévention du détartrage : quel dentaires équipement ?
Les chirurgiens-dentistes jugent indispensable un brossage régulier d’au moins deux minutes par séance, matin et soir, et si possible après le déjeuner.
Il importe d’utiliser un matériel adapté à son type de gencives.

Une brosse à dent souple est préférable. Le recours à une brosse à dent électrique, surtout le soir, assure un soin plus précis. Les personnes sujettes à la parodontite auront tout intérêt à s’équiper d’un hydropulseur, pour déloger tous les résidus alimentaires et les bactéries et garder une bouche saine toute la nuit.

Utilisez un fil ciré large ou des brossettes interdentaires en cas de parodontite.

En cas d’inflammation gingivale persistante, un bain de bouche tous les soirs est conseillé avant le brossage. À condition de choisir une solution antiseptique non agressive, type Listérine (détartreur à ultrasons).

Publicités